Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Parlons mangas !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 15:12 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Alors mesdames et messieurs ! Ici sera le sujet pour parler manga !

Alors au lieu de créer 15000 sujets pour présenter tout ce que je regarde dans le domaine, j'aimerais faire une sorte de mini recensement !

Qui dans la guilde aime les mangas ? Ou les animes ? Quels sont vos favoris !

Dites-moi tout !  
_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Juin - 15:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ellanelle/Maggiiøx


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 19
Localisation: Là où je suis.

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 20:05 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Je sais pas pourquoi, mais je m'attendais à ce que tu fasses ce sujet Smile

Sinon moi...... Et bein je lis pas les mangas, à part une fois j'ai lu les premiers tomes de D Gray Man mais c'est tout Smile
_________________
Ellanelle, Palatank
Mais, mais... Tu lis ma signature là ! Smile


Revenir en haut
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 23:04 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Genre que les premiers ? MAIS QUEL SACRILEGE !

Faut continuer et aller jusqu'au bout ! Les évènements actuels sont tellement bandant que l'on est blasé de la mauvaise santé de l'auteur qui la contraint à ralentir le rythme !

Surtout que dans DGM, y'a Road ! Et Road... C'est ROAD !
_________________



Revenir en haut
Paci-sensei
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 292
Localisation: Gard (30)

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 01:31 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Road c'est Road mais en même temps t'as un kit Kuroneko !
_________________


Maîtres brasseurs depuis 2006.


Revenir en haut
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 09:11 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Nan mais Kuroneko c'est Kuroneko aussi. J'avais des Kit sur Road et Allen à une époque ! Genre le chapitre en tête à tête dans la mémoire de Kanda Surprised
_________________



Revenir en haut
Ëdacil
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 935
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 10:45 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Trop de manga, tue le manga...
_________________
Tu peux pas test...


Revenir en haut
Paci-sensei
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 292
Localisation: Gard (30)

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 11:33 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Mais... OU PAS !
_________________


Maîtres brasseurs depuis 2006.


Revenir en haut
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 11:39 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Clairement pas alors. Bien au contraire.
_________________



Revenir en haut
Elfair


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 98
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 18:37 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Il est pourri ce topic go le delete ^^
 j'ai regarder un anime que kaengel m'a conseillé pour voir a quoi sa ressemble ( et accessoirement ne pas mourir con) et, sa me fait chier de dire ça mais, franchement c'est pas mal.
ça ne vaudra jamais les DBZ mais sa se laisse regarder


Revenir en haut
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 18:53 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Han ? Hinamizawa hein ?

Alors, t'en es où de cet anime Elfair ! Dis-moi tout sans rien omettre !

Je profite de cette occasion pour m'incliner devant l'avatar/sign de Paci. Gosick, c'est le bien. Victorica, aussi.
_________________



Revenir en haut
Paci-sensei
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 292
Localisation: Gard (30)

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 00:58 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Tu peux pas test... /péon devant moi !!!! Muahahahahahahaha

Sinon si tu te limites à dbz Elfair tu rates beaucoup mais BEAUCOUP de bonnes choses Surprised
_________________


Maîtres brasseurs depuis 2006.


Revenir en haut
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 19:16 (2011)    Sujet du message: Parlons mangas ! Répondre en citant

Je vais copier mon message que j'ai mis en présentation sans aucune honte ici, dans la mesure ou c'est le même sujet. J'vais parler un peu de mes mangas préférés.

Kaengel, le Mangaddicted a écrit:
Histoire de ne pas me paumer dans cette immense merdier que sont mes lectures, je vais me cantonner à mes favoris.  Il ne va donc y avoir qu’une dizaine de titre je pense dans mon listing.

Parce que bon, je tourne a un total de plus de 200 séries papier et 150 séries animes. Donc vous comprenez bien ma non-envie de faire quelque chose de ce genre la.


Alors voici une pitite liste des mangas papiers qui attirent toutes mon attention.

I

Commençons par le meilleur d’entre eux. Mahou Sensei Negima. Derrière ce titre au nom merdique et aux deux premiers tomes tout aussi ignoble que l’auteur de Love Hina nous a pondu, on va se retrouver rapidement dans une putain d’aventure fantastique mêlant un scénario riche, complexe et parfaitement huilé, des personnages dont le charisme n’est plus à remettre en cause et un héros qui n’est vraiment pas tout blanc. Un véritable plaisir à suivre chaque semaine à l’arrivée du nouveau chapitre toujours attendu avec impatience.

Comme dis plus tôt, le début de ce manga n’est pas une franche réussite ? Pourquoi ? Parce que l’éditeur de Ken Akamatsu a voulu que celui-ci reste dans le même genre de comédie perverse à la Love Hina. Et il aura fallu un peu de temps à l’auteur pour vouloir vraiment faire ce qu’il voulait, à savoir une véritable aventure riche en action. Malgré les embuches sur sa route les premiers tomes recèlent d’indices qui prennent parfois que leur importance que 30 tomes plus tard.

Et voir chaque petit détail qui n’attirait pas forcément l’attention prendre une importance capitale tout en gardant une incroyable cohérence dans le récit ne peut que nous faire nous incliner devant le véritable génie de Ken Akamatsu pour mener son manga. Des personnages tels que Setsuna Sakurazaki et Evangeline Mc Dowel sortent complètement  du lot et sont devenues de véritables références dans plusieurs domaines du monde du manga.

II

Bon, en voila déjà un de fait. Passons au prochain titre qui fait parti de mes favoris : Gunslinger Girl.

Ne vous fiez surtout pas au titre. « Olol y’a le mot fille dedans c’est un truc pour gamin »

Absolument pas. Ce manga est un manga absolument dérangeant. Imaginez un instant l’Italie. La mafia du Nord qui cherche par des attentats à amener l’indépendance de leur région pour se détacher des régions du sud, pauvres. Imaginez un gouvernement qui cherche à contrer cela, que ce soit par des moyens politiques tels que de la propagande ou alors des choses bien plus basses tels que de petits assassinats habilement maquillés.

Imaginez maintenant les armes. Des adolescentes orphelines. Une d’entre elle fut témoin du massacre de sa famille avant de se faire violer toute une nuit. Une autre fut victime de Snuff movie. Une autre a survécu du peu à un meurtre perpétré par ses propres parents. Une autre fut abandonnée.  Et le gouvernement les récupère. Leur lave le cerveau par drogue et hypnose pour en faire de parfaite petites tueuses.  

Nous les suivons dans les différentes missions qui leur sont demandés aux côtés des adultes qui les manipulent pour assouvir parfois leur propre soif de vengeances ou ambitions personnelles. Nous les voyons se faire utiliser sans qu’elles en aient consciences. Elles se fixent des buts pour plaire à leur mentor qui ne voient en elles que des outils.  Tout cela aux milieux d’enquêtes et autre tentatives d’attentats. Et une d’entre elle a un charisme qui pourrait porter n’importe quel manga défaillant. Ce qui n’est pas le cas ici.

Gunslinger Girl est un véritable petit bijou.


III

To Aru Kagaku No Railgun. Ce manga pourrait se résumer à son héroïne. Misaka Mikoto. Autant dans l’anime elle sort déjà bien, voire très bien, autant dans le manga papier elle est tout simplement ahurissante par ce qu’elle entreprend, ses réactions ou batailles.

Grossomodo. Il existe une cité scolaire où les jeunes dotés de pouvoirs sont éduqués et sur qui en contrepartie on exerce quelques petites expériences. Parfois rien de bien méchant, et parfois c’est ignoble. Misaka Mikoto. Son pouvoir, l’électricité. Une sorte de Pikachu en mode épique.

Sa plus grosse bataille ? Réduire en cendre la moitié de la cité pour sauver les clones qui ont été créées à partir d’elles, et qui sont utilisées, non, massacrées à tour de rôle pour permettre au plus puissant étudiant de la cité de passer encore le cran au dessus.

Mikoto est complètement impuissante devant les évènements qui lui tombent dessus. Admettre l’existence de ses doubles, réussir à les considérer comme ses petites sœurs. Pleurer puis hurler de rage lorsqu’elle les retrouve abattue façon tartare et desespérée de ne rien pouvoir faire.

Et bah finalement, quand elle y arrive : ELLE PETE DE CLASSE BORDEL DE MERDE J’AI JUSTE JAMAIS VU CA !

Voila, un manga qui est porté pratiquement par un seul personnage, mais qui est complètement hors norme.


IV

Je continue par un manga que notre Paci-Sensei connait. Merry Nightmare. Connu surtout pour sa version animée récente, le manga papier original est d’une qualité bien supérieure à son adaptation sur écran.

Un véritable shonen comme on en fait plus. Un monde de rêve, une héroine, Merry, qui fait tout pour y retourner, et un héros, Yumeji, qui fera tout pour l’y aider.

Les graphismes de ce manga ne sont pas étrangers à son succès. Avec les couvertures des tomes on pourrait penser que le titre serait un peu osé mais cela n’est guerre le cas. Les expressions des personnages sont juste parfaitement retranscrites sur le papier, et l’auteur imagine des mondes bien particuliers pour chaque nouvel adversaire. Un champ baigné par la lumière de la Lune, un labyrinthe au milieu d’un cirque macabre. Chaque nouvel rencontre nous permet de découvrir un nouveau monde, et surtout de faire progresser le scénario.

Car la vraie force du manga est la. L’histoire est juste passionnante. On ne peut s’empêcher de penser à de multiples théories pour tenter de résoudre les mystères qui nous sont posées. Comment Merry s’est-elle retrouver dans le monde humain ? Quel est le pouvoir de Yumeji qui se développe de façon anormale ? Se sont-ils vraiment connus dans leur jeunesse ? Des tas de questions, et des réponses qui n’arrivent qu’au compte goutte.

Les personnages sont aussi bien classes, comme dans tout bon manga qui se respecte. La palme revenant à Engi, un de leur premier adversaire. Voulant venger sa sœur, cette femme aux ailes d’Ange fut un de leur premier adversaire, et fut celle qui fit déployer à Merry ses véritables pouvoirs pour la première fois dans un affrontement qui restera dantesque. Elle saura montrer aussi une face bien plus féminine et idiote, ce qui complète sa personnalité.

Seulement quelques tomes sont disponibles pour l’instant, mais l’auteur tient ici quelque chose qui pourrait rester comme un excellent manga.  



V Danzaisha Tetragrammaton Labyrinth

Des graphismes ahurissants. Du sang partout. Une histoire prenante.
Rien de tel qu’une petite aventure où l’on suit une nonne avec un foutu fusil accompagnée d’une fillette immortelle au chara design hors norme lacérant ce qu’il y a devant elle avec une grande faux ?

Danzaisha est ce qui s’appelle un manga réussi. Terminé depuis plusieurs années, il n’a pas reçu le succès qu’il méritait pour son côté sanglant un peu trop poussé. Après tout, l’auteur à fait de son héroine une petite fille immortelle. Il n’a pas hésité pour la charcuté en long en large ou en travers. N’hésitant jamais sur la quantité de tripe qui peut sortir de son corps ou alors du flot de sang pouvant se déverser d’un bras arraché.

Bien entendu, ce manga ne se résume pas qu’à son côté gore qui était tout de même pour moi la première raison de mon achat à l’époque. C’est surtout un affrontement avec des démons qui prennent possessions d’être chers, poussant parfois un homme à abattre la femme enceinte qu’il aimait et qui finira consumé par la vengeance.  Les développements sont bons, on cherche à connaitre le passé commun des deux héroïnes qui une fois révélé ne nous décevra pas.

Les décors sont juste parfaitement réalisés. L’auteure a mené d’énormes recherches sur Londres, la France, l’Allemagne et les indes pour nous sortir de véritables fresques qui nous font presque croire que l’on se trouve sur place. – Bien que dans les Bonus de la série elle avoue avoir été maudite plusieurs fois par ses assistants à cause de la charge de travail que cela pouvait demander –

Ce titre est proche de la perfection, avec un final qu’on aime, et seulement 6 tomes dans lequel tout est parfaitement condensé.

VI

D.Gray-man.  Une lutte entre Exorcistes et Akumas (démons pour vous bande de branquignoles) Paci ne pourra qu’être d’accord avec moi ici. Ce manga est juste une pure bombe. Et quand je dis que c’t’une bombe. C’est que c’est une bombe.

Des personnages complètement hors du commun. Que ce soit dans le camp des  « gentils », par Allen ou Kanda que dans les méchants par Road Kamelot.
Les combats sont géniaux. On reste bouche bée devant certains des affrontements et la ténacité de certains de ses protagonistes.

Les graphismes sont beaux, très beaux. Et ils évoluent au fil du manga au fur et à mesure que l’auteure elle-même progresse dans ses dessins pour nous donner des planches devant lesquelles nous ne pouvons que baver. Le scénario est lui-même parfaitement mené, et la notion de bien et de mal dans les deux camps est régulièrement remises en causes.

Au milieu des combats et autre rebondissements de l’intrigue. Il y a de l’humour. Un humour qui vous fera presque pisser de rire. L’auteure n’a même pas hésité à nous pondre un pur délire avec un produit transformant les gens en zombies à la sortie d’un arc émotionnellement très rude pour les personnages.

Les derniers chapitres donnent envie de voir la suite, dommage que les soucis de santé de l’auteure qui tient plus du mort vivant que de l’humain nous fasse patienter un mois pour nos trente pages.



Je pense que cela suffira pour ce qui est des mangas papiers, ce sont vraiment mes préférés là. Si cela peut vous intéresser je peux aussi faire de même pour les animes ou les films d’animation.

_________________



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:58 (2017)    Sujet du message: Parlons mangas !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com