Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Kaibutsu Oujo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 07:58 (2014)    Sujet du message: Kaibutsu Oujo Répondre en citant

Spin off : Naqua Den   

Kaibutsu Oujo   


   



Auteur : Mitsunaga Yasunori
Studio : Madhouse puis Tatsunoko Productions
Genre : Horreur, Comédie, Action, Fantasy
Format : Manga : 20 tomes / Anime : 26 épisodes + 3 OAV
Date : Manga : 2005 - 2013 / Anime : 2007 / 2010    


Hiro Hiroyuki s'apprête à emménager avec sa soeur ainée dans un manoir où elle a décroché un emploi de servante. Alors qu'il se rend sur place, Hiro trouve la mort en sauvant une inconnue blonde au look gothique. Il se réveillera à la morgue, pour apprendre que l'inconnue est la maitresse du manoir, Hime. Et qu'avec le pouvoir de son sang elle peut le ramener à la vie pour quelques jours.
Hiro devient le guerrier d'Hime, devant utiliser son corps comme un bouclier contre ses ennemis, qu'ils soient des Vampires, de loups-garous, des androïdes, des monstres, ou des dieux.


   


Kaibutsu Oujo, 20 volumes de concentré de monstre en tout genre qu'il va falloir soit tabasser soit comprendre les motivations, le tout avec une héroïne hyper classe qui malgré ses capacités humaines va fumer à coup de tronçonneuse, de camion, de chandelier, de marteau piqueur, de défibrillateur ou n'importe quoi d'autre qui lui tombe sous la main la ribambelle de bestiole que l'on va croiser.

Le manga tourne autour d'un certain coeur de personnages principaux. Hime, la princesse des monstre. Hiro, son guerrier immortel. Flandre, l'androide maid. Reiri la Vampire, et Riza la loup-garou. Ces personnages vont avoir affaire à de nombreuses bestioles au cours de leurs déplacement avec leur vie qui va être en jeu à chaque fois, sans compter la guerre fratricide dans laquelle se trouve Hime.

   


Si Hime est une princesse, ça ne veut pas dire qu'elle va garder sa place dans la royauté. Il ne peut y avoir qu'un seul leader pour les monstres, et ce sont une demi-douzaine d'héritiers qui vont chercher à s'éliminer avec des magouilles souvent bien dégueulasse pour arriver à leur fin. Qu'elle le veuille ou non, Hime est prise dans cette lutte ou seul celui qui tuera tous les autres survivra, chacun avec sa propre équipe de monstre en tout genre.

Kaibutsu Oujo est donc surtout un concentré d'action. Ca pète à tous les chapitres. Toujours une bestiole prête à se faire découper, et des personnages qui vont en prendre excessivement plein la tronche également. Les situations sont somme toute assez variée. Nous pouvons passer d'une simple attaque du manoir de base à de gros mystère en chambre close à résoudre et des labyrinthes qui peuvent apparaitre, voire même des voyages dans le temps.

   


La comédie prend également beaucoup de place dans l'intrigue, que ce soit dans les relations entre les personnages en particulier entre Riza et Reiri dont les espèces sont ennemies, ou alors les réactions du casting fasse à des situations hors du commun. Il leur en faut beaucoup avant de se mettre vraiment à paniquer :p

Au niveau de l'histoire on pourra peut-être regretter le fait qu'il n'y a que deux gros fils conducteurs qui se rejoignent logiquement à la fin de la série, mais qui ne sont pas traités très souvent. Beaucoup de chapitre sont presque des One Shot qui consistent qui bien que sympa dans leur déroulement ne s'inscrive pas dans la globalité du scénario.

   


Néanmoins pour peu que l'on touche au coeur de l'histoire cela prend tout de suite un tournant bien plus passionnant, et le manga évite de se doter d'antagoniste qui sont trop evils pour être dark ou au contraire de purs Saints qui vont sauver tout le monde parce que la vie, l'amour et l'amitié c'est au dessus de tout.

Au niveau des designs il faut un petit temps pour se faire aux dessins du manga, mais on ne peut rapidement pas imaginer autre chose pour cette série. On crachera par contre sur l'adaptation anime de Madhouse, rendant ce shonen un peu sombre en une farce infâme avec la disparition de la moindre goutte de sang, un héros qui devient une bouse se faisant OHKO et qui est un saint inutile, la destruction de l'histoire tout ça.
Les OAV sont par contre bien meilleurs. Respectant déjà l'histoire du manga, ils ont même pris le temps de refaire le premier chapitre pour remettre tout le monde sur les bons rails. Bien dommage que cela ne soit que sur 3 épisodes.

   


Kaibutsu Oujo est globalement une bonne lecture. Si on se prend dans l'ambiance de la série on n'en décrochera pas jusqu'au bout. Cela ne va qu'en s'améliorant.




   

_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 07:58 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com