Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Phantom: Requiem for the Phantom

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Lun 24 Mar - 21:05 (2014)    Sujet du message: Phantom: Requiem for the Phantom Répondre en citant

Phantom: Requiem for the Phantom





Auteur : Gen Urobuchi
Studio : Bee Train
Format : 26 épisodes
Date : Avril 2009 - Septembre 2009
Genre : Thriller, Action


La mafia s'est répandue en Amérique, au point que les meurtres dans le cadre des guerres de gangs fassent parti du quotidien. Une nouvelle organisation du nom d'Inferno est responsable de la plupart de ces assassinats, utilisant une arme humaine dont le nom de code est Phantom.
Un jeune touriste japonais se retrouve être témoin de l'un des meurtres de Phantom, incarné par une adolescente du nom d'Ein. Montrant un talent hors du commun pour survivre à la confrontation, il va être capturé avant de subir un lavage de cerveau. Ses souvenirs perdus, il se retrouve avec le nom de Zwei, un autre Phantom devant tuer pour survivre dans un monde de mensonges, violences, et manipulation


Adaptation d'un Visual Novel de Nitroplus, Phantom : Requiem for the Phantom est un anime dont l'origine est la cervelle malsaine de Gen Urobuchi. Avec lui nous sommes en droit de nous attendre à un monde dépravé, violent, cruel et sans pitié pour les personnages. Et Phantom correspond tout à fait à la catégorie.

Nous sommes ici devant un anime qui offre la part belle à la psychologie des personnages. Les ressentis qu'ils peuvent avoir par rapport à leur statut. Comment réagir après s'être fait lavé le cerveau quand on vous annonce que votre seule raison de vivre va être de devenir un assassin sans pitié pour les victimes qu'ils soient enfants ou adultes ?
Que penser de ce monde ou les manipulations vont bon trains, où on ne sait jamais pour quoi et pour qui on doit abattre une cible, avec le spectre de se faire poignarder par un traitre qui vous hante à chaque instant ? A quel espoir s'accrocher ? Comment ne pas se perdre ?

L'anime est particulièrement cruel avec ses personnages. Leur destruction mentale et sentimentale de la manière la plus violente qui soit sera monnaie courante au cours des trois arcs que composent cette série. Et de même la vérité est un élément qu'il sera très dur à appréhender si bien que le choc sentimental devant une situation viendra la voiler, provoquant des conséquences encore bien plus terribles.

Zwei est un très bon héros. Le hochet de Gen Urobuchi. Ce foutu sadique va nous le secouer dans tous les sens du premier épisode jusqu'au dernier sans aucun soin de l'entourage n'hésitant pas à fracasser les autres personnages avec au passage. Le tout sous le fond d'une intrigue très intéressante.

Alors que nous suivons Ein et Zwei au premier plan, au second plan nous avons toutes les affaires de la mafia, les relations entre les différentes parties au sein de l'organisation Inferno qui est un véritable aquarium rempli de requins cannibales. Et c'est cette organisation sujette à des conflits internes que nos allons voir se lancer dans une conquête de la mafia américaine. Les plans sont bien pensés, les manipulations sont calculés à la minute près. Rien n'est laissé au hasard.

L'action claque dans l'anime, rien à redire la dessus. Du simple tir derrière la tête à la gunfight impliquant une quarantaine de personnes en passant par la préparation pour sniper sans oublier les combats à l'arme blanche, nous avons la dose. C'est impressionnant, Ein et Zwei remplissent parfaitement leur rôle de Phantom qui va terroriser n'importe quel gangster à la seule mention de leur nom.

L'animation est très bonne, néanmoins parfois assez irrégulière au sein d'un même épisode où on sent qu'ils vont mettre le paquet sur certaines scènes importantes oubliant d'apporter le même soin aux autres de transitions. La musique par contre de son côté c'est le top niveau. Les ost sont vraiment géniales, nous mettant parfaitement dans l'ambiance de la série que ce soit par son aspect dramatique, débauché où l'intensité de l'action. Les openings et endings par Kokia et Ali Project donnent une sacrée bonne combinaison.

Phantom : Requiem for the Phantom est résolument un très bon anime. On regrettera peut-être une petite chute d'intensité lors de son dernier arc, néanmoins cela n'enlève en rien à la qualité de la série que ce soit par son action, ses développements psychologiques et ses drames qui la jonchent.



_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Mar - 21:05 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com