Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Mawaru Penguindrum

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 15:38 (2011)    Sujet du message: Mawaru Penguindrum Répondre en citant

Mawaru Penguindrum



Destinée à mourir dans les mois à venir, Himari est une jeune fille surveillée affectueusement par ses deux frères, Shoma et Kanba. Afin de conserver le sourire de leur sœur jusqu'au bout, ces derniers font tout pour adoucir son quotidien. Malheureusement, malgré leurs efforts pour retarder l'échéance, l'inéluctable se produit. Alors que tout espoir semble perdu, un miracle se réalise devant les yeux des deux frères. Afin que les effets de ce dernier ne se dissipent pas, ils se voient confier trois pingouins bons à tout faire dans le but d'accomplir une mission étonnante qui les entraînera dans des délires peu communs.

Mawaru Penguindrum est un anime de 24 épisodes dont 22 ont été diffusés pour le moment qui est une des toutes meilleures surprises de cette année. Alors qu'avec le synopsis de l'anime ainsi que les quelques premiers épisodes on s'attend à se trouver dans une comédie bien délirante, il n'en est rien. Brains Base nous prends complètement à contre pied et nous attire dans un monde dramatique où le destin est en première ligne. On comprends alors pourquoi il est classé à 17ans+.

Car nous sommes bien ici en présence d'un drame. Ce qui clash pas mal avec les délires que l'on peut parfois trouver dans l'anime quand on se rend compte peu à peu de la gravité de la situation. Les révélations s'enchainent au fil des épisodes et sont parfaitement dosées, rajoutant toujours de la noirceur dans la série. Le début de l'anime ne nous laisse pas imaginer le poids que les trois membres de la famille Takakura portent sur les épaules. Chacun a sa propre malédiction, ils vont tous être tiraillés psychologiquement, se perdre dans le désespoir et parfois même abandonner la seule idée de survivre où de connaitre des jours heureux.

Il n'y a pas énormément de personnages pour une série de 24 épisodes. En dehors des 3 frères et soeurs, nous n'avons que 5 autres personnages. Leur utilisation, ce qu'ils apportent, ce qu'ils nous révèlent rythment l'anime et nous accroche à l'histoire qui est prenante. On veut savoir si Himari sera finalement sauvée, et dans leur quête les personnages vont traverser de très lourds moments. Les personnages secondaires ne sont pas "jetés" après avoir livré leur morceau d'histoire, ils sont toujours présents avec leur propres objectifs, ils évoluent tout autant que les personnages principaux se posant tous énormément de question sur la raison de leur existence, comment ils ont pu en arriver là et que faire de leur avenir pour réussir à se sauver, ils sont remarquablement réussis.

Je ne sais pas trop de quel façon commenter le scénario de la série sans spoil, mais on se rend compte un peu lus à chaque épisode de la grandeur de l'intrigue dans laquelle on se trouve. On ne voit le début de l'anime qu'à travers le trou d'une minuscule serrure. La porte s’entrebâille au rythme des révélations nous étonnant toujours de ce que l'on découvre. Et ce n'est jamais des moments bien joyeux, il y a quelques éléments assez immondes comme un institut qui fait disparaitre des enfants complètements abandonnés qui n'attendent qu'on leur tende la main. Les mystères s'accumulent, les réponses nous sont fournies mais il nous manque encore l'élément principal de la série que l'on arrive à cerner au bout de 22 épisodes, mais nous n'avons absolument aucun indice sur le rôle qu'il va avoir nous savons juste qu'il s'agit de la clé de voute qui lie tous les personnages entre eux, donne son sens à l'intrigue et qui détient sans doute la réponse du dénouement, Brains Base maintient parfaitement le suspens.

D'un point de vue technique, les graphismes de la série sont très beaux. Le style parfois un peu Shojo tient la route lors des délires se raréfient et disparaissent en cours d'animes, et retranscrit plutôt bien les portions dramatiques de la série qui tendent à s'accentuer. L'anime se démarque de ce point de vue là. L'animation est excellente quand elle est nécessaire, le reste du temps c'est dans la norme. Les OST sont très agréables également, bien placées.

Mawaru Penguindrum se révèle comme une des plus grosses surprises de l'année 2011. Encore deux épisodes à diffuser, il pourrait être un sérieux concurrent à la place de l'anime de l'année. Nous sommes dans une histoire qui allie mystère drame et psychologie des personnages, avec parfois quelques touches d'humour qui n'arrivent jamais comme un cheveu sur la soupe. L'histoire nous accapare totalement et quand on tente d'avoir un point de vue global sur la situation on se rend compte que nous ne sommes que les marionnettes des scénaristes depuis le début. Le genre de série que l'on rencontre malheureusement que trop peu souvent.
_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Déc - 15:38 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com