Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

The Qwaser of Stigmata

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 18:02 (2011)    Sujet du message: The Qwaser of Stigmata Répondre en citant

The Qwaser of Stigmata




Dans un futur proche, au 21e siècle.
Une guerre couve au Japon, où se multiplient les affrontements religieux : remise en cause de la foi divine, rapprochement avec les idées obscurantistes du christianisme…
De son côté, Oribe Mafuyu, étudiante à la prestigieuse Académie saint Mikhailov, fait la connaissance d’un mystérieux jeune garçon à la chevelure argentée.
Ce dernier n’est autre qu’un Qwaser, créature qui tire son pouvoir du Soma, capable de manipuler un des éléments fondamentaux.
C’est le mystère qui plane autour d’une Icône censée exaucer tous les vœux va mettre le feu aux poudres et entraîner l’Académie dans la bataille sanglante contre le Qwaser…


The Qwaser of Stigmata est un manga par le duo Ken-Etsu Sato et Yoshino Hiroyuki a qui l'on doit par exemple les adaptations papiers de My Hime. La parution du manga a débuté en 2006 et est toujours en cours. 12 tomes sont pour l'instant sortis, et le 13ème devrait arriver au Japon au début de l'année prochain.

Tout d'abord, ce manga ne s'adresse vraiment pas à tout public malgré qu'il soit classé comme un shonen. Énormément de scènes Ecchi sont à prévoir, ainsi que d'autres assez rudes. Une bonne partie des personnages ont été assez traumatisés par le passé par des évènements qui ne nous seront pas cachés. A titre d'exemple nous avons un groupe de militaires qui massacre tout un couvent en profitant des religieuses avant leur exécution. Nous n'arrivons pas dans un monde mignon, très loin de là.



Nous suivons en effet Aleksander Nicovalitch Her, dit Sasha, dans sa quête de vengeance. Dès le début du manga nous récupérons un héros profondément blessé dans son âme et sa chair. Lié au fer, il va jusqu'à manipuler son propre sang pour venir à bout de ses ennemis, peu importe les conséquences que cela a sur lui. Il évoluera énormément au cours du manga et de manière assez logiques selon les évènements dans lesquels il va être entrainé, mais son objectif principal restera la vengeance. Les personnages secondaires sont aussi généralement bien travaillés malgré quelques clichés pour certains d'entre eux, ils ne seront pas oublié et auront toujours leur utilité. Il y a néanmoins un cap à passer pour pouvoir profiter du récit c'est celui de l'ecchi. Les Qwaser tirent leur pouvoir en tétant les seins de leur partenaire, c'est quelque chose à laquelle il faut se faire mais une fois ce principe accepté on peut vraiment profiter de la classe de l’œuvre.





Le plus gros atout du titre sont les graphismes, surtout dans les phases d'actions. La haine le désespoir ou la folie des différents personnages transparaissent parfaitement sur leur visage, les traits sont plutôt appuyés donnant des planches qui claquent. Les dessins s'améliorent très nettement de tomes en tomes. On rajoute à cela leurs armes qui évoluent constamment au grès des manipulation des personnages donnant une impression de dynamisme dans l'action qui rend le tout très prenant. Malgré que la plupart des personnages soient des brutes de décoffrages, ils doivent constamment se servir de leur tête, les batailles d'éléments chimiques, les liens qu'ils peuvent avoir entre eux, ça demande un poil de réflexion avant de passer à l'action.



Le scénario varie entre les passages ecchi avec quelques rares petite délires un peu comiques et les intrigues très sombres, on touche vraiment à ce qui peut se faire de plus sournois et immonde chez l'être humain avec certains ennemis qui n'ont pas une seule once de morale. L'intrigue est plutôt bien ficelée sans être spécialement dense, ça se suit plutôt facilement entre deux châtiments divins exécuté de sang froid par Sasha.



Il existe, malheureusement, une adaptation anime à ce manga. Deux mêmes. Une première saison en 24 épisodes, une autres en deux. Elles ne mettent absolument pas le manga en valeur. Les premiers épisodes des deux saisons suivent -à peu près- le manga, mais on se verse rapidement dans un immense délire qui n'a plus rien à voir avec celui-ci. Exit l'intrigue et la noirceur de l'oeuvre, bonjour l'ecchi omniprésent qui va finalement prendre le dessus sur tout le reste. La seule chose en commun avec le manga au final sera le mot "Qwaser" dans le titre. Anime à éviter complètement mise à part ses openings qui par contre déboitent secs et que je mettrais en fin de présentation car ils valent le coup d'être vus.

Qwaser of Stigmata est un manga comme on en voit rarement. Assumant complètement son côté ecchi pour nous sortir une histoire sombre où l'être humain est bien malmené autant physiquement que psychologiquement. Nous avons un héros qui fonctionne à la vengeance et qui nous fait grand plaisir lors de ses combats.

Voici les couvertures des 12 tomes actuellement sortis, les 10 premiers sont la version française, les deux derniers en japonais :


























Pour terminer, les trois openings de la série animé. ( Le second fait parti de mes openings favoris d'animes. )



_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 18:02 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com