Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Koihime Musou

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Mer 7 Déc - 08:52 (2011)    Sujet du message: Koihime Musou Répondre en citant

Koihime Musou





Petit avertissement tout d'abord : Ce jeu contient des scènes érotiques, il n'est donc pas à proposer aux plus jeunes d'entre vous. Vous ne trouverez bien entendu aucun contenu de ce genre dans cette présentation, inutile de chercher Smile

Koihime musou est donc un visual novel de type Eroge qui contient une très forte partie de stratégie dans son contenue. Il s'agit là d'une adaptation de l'histoire des Trois Royaumes, roman chinois traitant de la fin de la dynastie des Han. Le tout a été développé par BaseSon avant de sortir au cours de l'année 2007, sur PS2 et sur PC. Une autre version du jeu nommé Shin Koihime Musou contenant des personnages supplémentaires est paru en 2008, mais nous avons déjà bien de quoi faire avec la première version. Ce jeu a disposé d'une adaptation manga et de deux animés ainsi qu'un portage en MMO.


Le jeu en lui-même est divisé en deux phases bien distinctes. La phase de bataille sur laquelle je reviendrais un peu plus loin et la phase de récit. Le scénario de départ est assez simpliste. On incarne un jeune lycéen, Kazuto Hongo, faisant parti d'un club de Kendo après avoir grandi dans un dojo toute son enfance. Méfiant à l'égard de l'un de ses camarades, il va le voir dérober une relique dans un musée avant de l'affronter. Notre adversaire se trouve sur l'image qui suit :



Pendant le combat, la relique s'active, et on se réveille dans un paysage montagneux, avant d'être attaqués par trois brigands venu d'un autre âge jusqu'à être sauvé par Kan'u Unchou en personne, Aisha de son vrai nom. Bref, nous avons été jeté dans un passé qui ne nous appartient pas, en tant que messager des cieux qui doit guider le peuple vers la paix. Rien que ça.

Le côté appréciable de la situation, une fois qu'on accepte le fait que tous les personnages des trois royaumes sont en fait des femmes, on est dans un Eroge en même temps, sont les réactions du personnage principal de la série. On est à des kilomètres du héros un peu concon comme on en trouve partout. Kazuto se sait écrasé par le poids des évènements, sait qu'il n'a pas les qualités pour être à la hauteur de sa tâche mais fait tout ce qui est en son possible pour accomplir cette destinée qui lui tombe comme un gros coup de massue sur le dos faute de pouvoir retourner chez lui.

Arrivant rapidement à la tête d'une petite contrée, le récit se pose comme une véritable histoire de guerre où le principal thème abordé sera la défense de la cité où alors la conquête des voisins. Que ce soit lors de la révolte des turbans jaunes ou lorsque tout le pays fait alliance pour déjouer un coup d'état.

Les relations entre les autres pays sont très bien abordées. Des alliances temporaires sont régulièrement faites avec des générales voisines alors qu'en coulisse on s'organise déjà des deux côtés pour planter un coup de poignard afin de ramasser tout les lauriers ou même d'en profiter pour élargir ses propres frontières.

Lors du jeu vous serez parfois amener à vous jeter presque à corps perdu dans une bataille par obligation à cause d'engagement passé juste pour avoir le plaisir de servir de paillasson. Le jeu vous donne bien envie de vous venger de ceux qui vous traitent ainsi, et il vous le rendra plutôt bien.

Le déroulement se fera de la sorte, lorsque l'on commence un nouvel arc de l'histoire, on nous présente une carte où l'on va nous expliquer les différents éléments importants des dernières semaines ou mois afin d'être pleinement au point sur la situation.



Suite à cela s'en suit une phase de dialogue classique avec les différentes héroïnes comme dans tout bon Eroge qui se respecte, sauf qu'ici nous avons toujours le thème de la guerre en tête de liste des discussion.



L'attrait d'un Eroge étant au départ de séduire les différentes héroines, cette phase la du jeu se situe entre les différentes campagnes de la guerre. Bref, ne vous attendez pas à pouvoir avoir un moment intime avec une de vos générales alors que vous êtes entre deux batailles à des dizaines kilomètres de votre cité.

Lors de ces phases à la base vous aurez le droit à 5 visites. Deux en ce qui concerne les trois héroines principales du jeu et trois autres pour la pléthore de personnages secondaires. Elles se débloqueront au fur et à mesure de votre récit, car vous pourrez faire prisonnier des générales ennemies ou conclure certaines alliances qui se passeront très bien.



Le nombre de personnages différents est assez hallucinant, mais il est à noter que le scénario global du jeu ne changera qu'en fonction des trois héroïnes. En cas de non choix de votre part car la phase de séduction est facultative dans ce jeu, vous finirez sur la route de Kan'U par défaut. Néanmoins ce serait manqué une immense partie de ce jeu, car les différentes héroïnes sont toutes bien particulières, elles n'ont rien en commun, c'est à chaque fois original de discuter avec elles, un récit plaisant à suivre.



J'en viens maintenant à la phase assez marrante du jeu et à laquelle on ne s'attend vraiment pas à avoir une telle qualité dans un Eroge, c'est la phase de bataille.
Avant chaque bataille, nous avons le droit à quelques explications sur les objectifs ainsi que sur la tactique préférentielle à employer. Nous voyons les troupes de notre côté ainsi que chez l'adversaire, et surtout le plus important, nous voyons qui sont à la têtes des ennemis, les généraux ont une importance plus que capitale !

En effet, ceux qui sont au commandes de la bataille ne sont pas à choisir à la légère, ni à prendre à la légère chez les adversaires. Au sommet des troupes se trouve un général, qui se trouvera dans le champ de bataille à abattre vos hommes comme on brise des allumettes. Chaque général possède une capacité que l'on nomme Ougi. Cela peut lui permettre de lancer une attaque dévastatrice ou bien encore de poser divers pièges. Il y a une immense variété au niveau des pouvoirs. Par exemple Enshou est capable de créer des trahisons au sein de vos rangs ! Vous aussi vous devez choisir un général en conséquence.



Bachou ici est l'exemple typique de la bourrine qui va clairsemer les rangs ennemis. Son pouvoir sera utilisable qu'une fois tout les 4 jours et n'est pas à user n'importe comment. Certaines de vos héroines ont aussi des pouvoirs passifs, Kan'U par exemple attisera le moral de vos troupes alors que la précieuse Shokatsuryou pourra annuler un Ougi adverse, ce qui se trouve être une arme plus que redoutable contre certains adversaires comme Enshou, ou alors un monstre de puissance comme Ryofu qui peut envoyer la moitié de votre armée au cimetière en un seul mouvement bien placé.

Votre général sera secondé dans sa tâche par une stratège :



Une stratège n'a pas le pouvoir d'agir directement sur la bataille. C'est une assistante qui fourni des bonus pour certaines formations que vous choisirez au cours de cette bataille. Avec Kan'U comme sur l'image plus haut il vaudrait mieux privilégié lors de la bataille une charge rotative plutôt que de tenter une feinte avant de lancer une embuscade.

On peut voir ici la liste des différents avantages des stratèges avec les formations employés avec tout les personnages :



On remarque que certaines de ces formations sont offensives, d'autres défensives, et ne s'appuie pas forcément sur les mêmes ressources en soldats. Pour garder l'exemple de la charge rotative, si on tente un assaut il vaut mieux alors s'appuyer sur des soldats légers plutôt que sur des archers. Et il est possible de contrôler la répartition de ses troupes avant de lancer la bataille, il ne faut donc pas faire n'importe quoi. Mais on ne peut apporter des modifications qu'à hauteur de 20 % histoire de garder de la crédibilité.



Après cela nous sommes parés pour nous lancer dans la bataille, qui se déroulera en vu de dessus, avec les soldats qui se font faces en adoptants les formations que vous choisissez à chaque début de tour. Vous avez le droit à quelques actions possibles, la charge, l'interception, des tirs des archers ainsi que de déclencher dès que disponible le terrible ougi de votre général, dont le temps de recharge varie entre les personnages.



Vos décisions ont une grande importance pour la bataille, car si vous avez le manque de bol de charger une armée qui attends que de vous intercepter, ça va être la tuerie dans chez vos soldats. De même si vous vous amusez à vouloir intercepter la charge adverse et que le général ennemi opte pour le tir de flèche, cela ne sera pas du tout propre non plus. Les actions ennemis sont légèrement anticipable selon la formation qu'il aura choisi, et il y également des relations de puissances entre les formations qui sont décrites ici :



Pour garder l'exemple de la charge rotative, il y a un haut taux de chance que vous vous fassiez charger si l'adversaire à choisi une formation en Solid Wedge à cet instant là. Il ne faut pas hésiter dans ces instants de faiblesse de déclencher l'Ougi de votre général :



En effet, votre force de frappe va dépendre du nombre de vos soldats, plus vous aurez le désavantage numérique, et plus vous en prendre plein la tronche, et moins vous allez faire mal. Il faut mettre toutes les cartes de son côtés pour pouvoir renverser les situations. Et une générale offensive tel que banchou pourra par exemple clairsemer le front pour vous sauver les fesses durant le tour.

La bataille se termine lors de votre défaite ou lors de l'accomplissement de votre objectif. En cas de défaite vous pouvez recommencer le nombre de fois que vous le souhaiter le combat, et pour les plus fainéants d'entre vous il y a une option cheat pour augmenter son nombre de soldats et avancer directement dans l'histoire.


Le scénario va être prenant très rapidement avec quelques retournements de situations qui pourront vous skotcher, le tout porter par des personnages riches et variés dont très peu seront énervants. Les phases de batailles sont assez tactiques, et les déclarations des généraux au moment de balancer leur Ougi vous ahéreront la tête. En effet les Seiyuu ont fait un remarquable boulot lors des doublages, on s'y croirait réellement. Le chara-design est bon pour un visual novel, les ost sont géniales ( alors que celles de l'anime sont immondes, à n'y rien comprendre ). La fin de l'histoire n'est pas géniale mais le jeu vous tiendra en haleine pendant une dizaine d'heure. Clairement un gros titre en la matière.
_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Déc - 08:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com