Index du Forum
 
 
 
Portail Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Kara no Kyoukai

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaengel


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2011
Messages: 563

MessagePosté le: Sam 9 Juil - 20:45 (2011)    Sujet du message: Kara no Kyoukai Répondre en citant

Kara no Kyoukai
The garden of sinners





Résumé (Du premier film) :
Une série de suicide est le sujet de toutes les attentions et questions des médias locaux, en effet ces suicides ont tous un point commun, ceux qui se sont suicidés se sont tous jetés du toit du même immeuble, mais la police patauge.
Pendant ces événements Kokuto Mikiya est tombé dans le coma et Shiki Ryougi commence alors à s'intéresser personnellement à cette affaire.
Cependant cette affaire est sujette à des rumeurs prétendant qu'il y aurait un fantôme sur le toit de cet immeuble.



Kara no Kyoukai est un anime composé de 7 films qui sont l’adaptation de roman et d’un jeu video. Qu’on le dise tout de suite, les fans d’action à outrance passeront leur chemin, les âmes sensibles passeront leur chemin également. Nous sommes ici en présence d’un Thriller Surnaturel.

La première chose que l’on remarque lorsque l’on entame cette série, c’est que nous sommes complètement paumés. Nous découvrons rapidement Shiki, jeune femme possédant des yeux qui lui permet de voir la mort des choses, d’une agilité surprenante et qui semble être très froide au premier abord. On nous jette directement au cœur de l’intrigue, sans prendre la peine d’introduire un quelconque personnage. L’histoire est contée dans un ordre non chronologique ce qui fait qu’on a du mal à cerné les relations entre telle et telle personne.

Fort heureusement on s’y fait très rapidement, et même si le premier film n’est pas le premier chronologiquement parlant, on rentre facilement dans l’histoire et dans le monde des personnages pour la première intrigue. L’intrigue justement, tourne très généralement autour de meurtres pour lesquels Shiki a pour rôle d’arrêter les coupables. Pour cela elle est entourée par Mikiya, un ancien camarade de classe ainsi que de Tokho, la femme qui les emploie et qui possède quelques dons surnaturels elle aussi.

Voila la base de l’intrigue. On se retrouve face à des séries de meurtres et évènements surnaturels, que les protagonistes vont devoir résoudre. Les différentes intrigues ne sont pas séparées entre elle entre chaque film. Bien au contraire, tout est lié. D’ailleurs à ce sujet il vaut mieux réussir à regarder la série intégralement assez rapidement pour être sur de ne pas oublier le moindre détail qui pourra se révéler être un point crucial du scénario.

Au-delà de la résolution au cas par cas, chacune des affaires et l’occasion d’en apprendre beaucoup plus sur les deux personnages principaux, Shiki et Mikiya, sur le passé qui les lie, les évènements difficiles qu’ils ont pu traverser ainsi que leur évolution au fil des mois et des années, le tout inscrit dans un scénario qui tourne entièrement autour de Shiki et qui une fois la série terminée se révèle être d’un excellent niveau.

Le personnage de Shiki est assez attachant et peu commun. Dès le second film on en apprend beaucoup plus sur elle, sur ses caractères diamétralement opposé et sa façon de penser qui ne va cesser d’évoluer.
De l’autre côté nous avons un héros qui est d’une naïveté assez importante sans que cela nous tape sur le système, bien au contraire, car cela rentre parfaitement avec l’ambiance qui règne dans la série. Son intelligence lors des enquêtes et sa capacité à comprendre les autres sont aussi des points assez importants de sa personnalité.

Les passages d’actions sont quand à eux assez peu nombreux. Nous avons en gros deux trois scènes par film dans lesquels Shiki nous montre de quoi elle est capable, elles sont magistralement bien réalisées au passage. Les films ont un rythme très lent. Le scénario se pose pas à pas. Nous avons le temps de ressentir les doutes des personnages, la tension qui émane des différents évènements. Les mystères sont révélés petit à petit sans se presser afin que nous puissions les savourer pleinement.

D’un point de vue réalisation, c’est beau graphiquement. Que ce soit les décors, les scènes ou ça bouge bien et même les scènes sales ou nous voyons des os se tordre. La musique sans être exceptionnel ne va pas nous dégouter et s’inscrit bien dans le genre de l’anime qui garde une bonne tenue de la première à la dernière minute. Les émotions des personnages sont bien retranscrites, sont maitrisées.

Kara No Kyoukai est une œuvre que l’on regarde sans voir le temps qui passe. On se laisse porter par le scénario qui nous montre sa cohérence de film en film, soutenue par des personnages accrocheurs. Une bonne série à voir.

Je termine avec une video qui vous donnera un aperçu de la partie action de l’anime.


_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Juil - 20:45 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Bar à Picolle -> Détente Diverse -> Mangatitude Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-revoltes_Forum created by Edacil
Powered by phpBB © 2013, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com